29 mars 2007

Le retour (momentané) de l'enfant prodigue.

Pourquoi pas?

Rentrer a Paris? Et pourquoi pas.

Apres une soirée bien tranquille,comblée par un restaurant puis un film où Sandra Bullock tente tant bien que mal de sauver son mari qu'elle tue a la fin, je rentrais à la maison quand mon télèphone sonna. A partir de là, un véritable périple rentrage à Paris c'est amorcé. En effet, deux heures de conversations télèphonique San Diego-Londres, puis le passage par une conversation de dix minutes en guise d'approbation parisienne du paternel et me voilà un billet ,pas première classe à mon grand desespoir, en main direction notre chère Capitale.  Et à moi les 13h d'avion et les 2h d'escale à Bush Airport,HoustonTexas.Youpi!

Dès ce moment solennel où j'ai imprimé mon semblant de billet d'avion, j'ai pris la décision de faire de ce retour impromptu une surprise,un secret digne du secret des D'ieux lui même! Si vous me connaissez un tant soit peu, vous devez effectivement penser a ce moment là: Mission impossible... Et vous auriez pu avoir raison mais, à qui veut surprendre il n'est rien d'impossible! Ainsi, ni les inquiètudes de Maman persuadée que je partai me dévergonder à Miami avec deux Turques pendant le Spring Break, ni les deux heures passées au télèphone avec la Valentine durant lesquelles je me suis s'évertué tant bien que mal à rendre la version Miami la plus plausible possible et ce malgré la multitude de gaffes à la seconde que je prononçais, n'ont eu raison de ma détermination.

Vendredi 24 Mars,8h30 heure locale,appeler un taxi, ne pas rater l'avion, ne pas rater le deuxième avion, ne pas piquer une crise de nerfs parceque 13h d'avion c'est long quand même, surtout quand on n'ose même pas demander a ses deux voisins de se lever pour qu'on aille au pipiroom! Bref, de péripéties en péripéties qui n'en sont pas vraiment, me voilà arrivée, enfin, sur le sol parisien...( Note à moi même: Roissy on peut dire que c'est à Paris ou vraiment pas??)

Papa et Stéphanie, les deux seuls au courant ( voir à l'origine de mon escapade sur le sol français) sont là à m'attendre. Ni une ni deux, direction le parking puis l'autoroute, puis FINALLY, la maison. Home sweet Home.

Toute guillerette, je franchis donc le seuil de ce superbe 3em étage droite! Le manque assez conséquent de sommeil ( 48h sans fermer l'oeil+15h d'avion sans fermer l'oeil) m'en fait oublier que je ne suis pas attendu dans ma propre maison ( si si c'est pas de la parano, je suis censée etre à Miami à faire la fête rappelez-vous!!).Par conséquent, je suis quelque part, aussi surprise de tomber nez à nez avec Ma petite soeur et ma Cousine quand je vais déposer ma valise dans ma chambrée!! Réaction instantanée: Magali est juste sous le choc littéralement puisqu'elle ne peut pas prononcer une phrase le quart d'heure qui suit mon entrée.Quant à Valérie, sa tête en dit long également, elle n'en revient pas!

Etre à la maison était déjà une bonne chose de faite, il me restait néanmoins à affronter la partie coriace de la surprise: Comment surprendre maman sans qu'elle ai une attaque? Comment réussir à être une pochette surprise tombant à point nommé pour mes copines en période de révision intense?

Bref, que du palpitant. Je vous en laisse donc un peu pour plus tard.

Paris is magic...And mon Papa is wonderful.

Posté par audreychou à 01:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Le retour (momentané) de l'enfant prodigue.

    très belle surprise copine !

    Posté par mel, 01 avril 2007 à 15:17 | | Répondre
  • Roooh parait que j'ai fait une gaffe (pour changer) i'm so sorry but mon excitation me joue parfois de mauvais tours, ne me remettant pas de ma vision au café, je me devais de retranscrire mes émotions sur le blog... blablabla tout ca pour dire que je te vois pas beaucoup because le temps nous manque à toutes les 2, but j'étais so happy de see you.
    Je t'embrasse ma veloutéfruix qui aime carresser mon pull, j'espere te voir avant que tu repartes, et si c'est pas le cas je te souhaite bon courage pour les 13 h de voyage qui t'attendent.
    Bécots tout plein.
    P.F

    Posté par marioune, 01 avril 2007 à 16:23 | | Répondre
Nouveau commentaire